Le Curcuma : de puissantes vertus antioxydantes pour la santé

Le curcuma est riche en antioxydant, et particulièrement en curcumine qui est responsable des principales vertus santé du curcuma.

Le curcuma est une épice colorée présente dans le curry indien, ou dans le ras-el-hanout au Maghreb.

Le curcuma provient des rhizomes d’une herbacée vivace Asiatique, le Curcuma Longa. Il est de la même famille que le gingembre. Depuis des siècles, il est utilisé en médecine ayurvédique, chinoise ou encore japonaise, notamment pour ses vertus digestives.

Les compléments alimentaires de curcuma  contiennent des antioxydants puissants, les curcuminoïdes. En fonction du mal à soulager, la dose recommandée varie. Dans tous les cas, il est conseillé de consommer le complément lors d’un repas, afin de faciliter son absorption.

Laboratoire Phytomisan Le Curcuma : de puissantes vertus antioxydantes pour la santé

Le curcuma : la curcumine qu’il contient améliorerait le fonctionnement des cellules

La curcumine, la principale substance active contenue dans le curcuma serait capable de s’insérer dans les membranes des cellules et d’en optimiser le fonctionnement.

Elle est le colorant naturel responsable de la belle couleur jaune du curcuma. C’est un antioxydant utilisé depuis très longtemps en médecine indienne.

La curcumine influence différents mécanismes biologiques comme les voies du stress oxydatif ou de l’inflammation. Le curcuma possède de nombreuses propriétés : diminution du cholestérol, amélioration de la santé cardiovasculaire, réduction du risque de maladie d’Alzheimer et protection contre le cancer.

Le curcuma présente cependant un inconvénient : peu soluble, la curcumine passe mal dans le sang, d’où la nécessité d’améliorer sa biodisponibilité en ayant recours à des compléments alimentaires sous la forme de gélules de curcuma très concentrées.

Une étude américaine a démontré grâce à l’imagerie par résonance magnétique que la curcumine s’insère dans la membrane cellulaire et la rend plus stable.

Avec pour conséquence d’améliorer les mécanismes cellulaires notamment la destruction des microbes par la curcumine influence différents mécanismes biologiques comme les voies du stress oxydatif ou de l’inflammation. Les globules blancs.

Cependant, comme la curcumine est peu soluble, elle passe mal dans le sang, d’où la nécessité d’améliorer sa biodisponibilité la consommant sous la forme de gélules très concentrées.

Laboratoire Phytomisan Le Curcuma : de puissantes vertus antioxydantes pour la santé

Le curcuma est anti-inflammatoire et antioxydant

Le curcuma est un allié santé, car il permet de lutter contre l’inflammation et le stress oxydant qui sont impliqués dans de nombreuses maladies chroniques.

C’est la curcumine qui contribue à diminuer certains marqueurs de l’inflammation tels que l’interleukine et certaines cytokines inflammatoires.

Des études expérimentales ont montré que le curcuma possède une large gamme d’effets bénéfiques sur la santé. La curcumine agirait sur le métabolisme des lipides, sur diverses voies anti-inflammatoires, sur des réactions antioxydantes, sur les niveaux d’antioxydants endogènes, sur des processus neurologiques et sur la physiologie cardiovasculaire[1].

Le curcuma serait efficace contre les rhumatismes

Le curcuma est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, attribuées à la curcumine.
Dans une étude sur les effets de la curcuma contre les symptômes des rhumatismes, des personnes ont reçu deux fois par jour, soit 500 mg d’un complément de curcumine.

Les résultats montrent alors que, même si tous les patients ont vu leurs symptômes diminuer, c’est le groupe qui a pris du curcuma seul qui a vu la plus grande amélioration et sans aucun effet secondaire.

 

Le curcuma permettrait de réduire les symptômes de l’arthrose

Selon une étude italienne sur les personnes atteintes d’arthrose, celles qui prennent des gélules de curcuma auraient moins de douleurs que celles qui n’en prennent pas. Les participants ont pris pendant 8 mois des gélules de curcuma (l’équivalent de 20 milligrammes de curcuma par jour) en même temps que leur traitement classique d’anti-inflammatoires. À l’issue de l’étude, ces personnes ressentaient moins de douleurs et avaient une plus grande mobilité.

La curcumine aurait un effet chondroprotecteur, c’est-à-dire qu’elle serait capable de protéger les cartilages des articulations. Grâce à son action anti-inflammatoire, antioxydante, le curcuma contribue à atténuer les douleurs liées à l’arthrose. Ainsi la curcumine peut représenter un traitement complémentaire bénéfique de l’arthrose. En effet, elle permet d’en ralentir la progression et a un effet sur le soulagement de la douleur.

Le curcuma aiderait à protéger la mémoire

Le curcuma pris sous la forme de gélules a été étudié en Australie en 2016 auprès de participants âgés de 40 à 90 ans. Ils ont pris chaque jour pendant 12 mois des gélules dosées à 1.500 mg de curcumine.

Le curcuma pris sous la forme de gélules a été étudié en Australie en 2016 auprès de participants âgés de 40 à 90 ans. Ils ont pris chaque jour pendant 12 mois des gélules dosées à 1.500 mg de curcumine.

Curcuma fermenté: Curcumisan Plus de laboratoire Phytomisan

Curcuma fermenté avec Grenade, Olive & Cumin noir

Lorsque les participants ont été testés pour leur mémoire et leurs compétences verbales, ces personnes qui avaient pris de la curcumine avaient une meilleure mémoire que le groupe témoin qui avait pris un placebo.

Le curcuma protègerait ainsi de la perte de mémoire lors du vieillissement.  En effet, la curcumine bloquerait certaines protéines néfastes pour le système nerveux, dont les protéines amyloïdes qui détruisent les neurones. De ce fait, le curcuma corrigerait les dégâts causés par l’inflammation, et bloquerait le processus responsable de la disparition des connexions neuronales.

Le curcuma contribuerait à améliorer la digestion

Le curcuma serait efficace contre les troubles digestifs bénins. Par exemple, une étude a montré la capacité du curcuma à améliorer les symptômes de la dyspepsie.  Celle-ci se manifeste par des troubles digestifs associés à une perte d’appétit, des nausées, brûlures gastriques, et des ballonnements. D’ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’efficacité du curcuma pour traiter la dyspepsie.

Concernant le syndrome de l’intestin irritable, le curcuma a montré son efficacité après 8 semaines de supplémentation pour diminuer les symptômes et notamment les douleurs chez les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable.

 

Le curcuma contribuerait à améliorer la glycémie

Le curcuma semble aussi intéressant pour améliorer le métabolisme de la glycémie, de la lipidémie, et de la tension artérielle. Dans une étude sur des personnes diabétiques qui ont pris 1500 mg de curcumine pendant 10 semaines, les améliorations suivantes ont été constatées :  amélioration du poids, de l’indice de masse corporel (IMC), et diminution du tour de taille. De plus, la glycémie à jeun a diminué.

Pour bénéficier au maximum de tous les bienfaits du curcuma – et notamment de la curcumine – vous pouvez prendre un complément alimentaire sous forme de gélules à base de curcuma fermenté.

Plus d’infos: https://fr.phytomisan.com/produit/gelules-de-curcuma/

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Produits les mieux notés