Comment prévenir et lutter contre la chute des cheveux tout en les renforçant ?

La chute des cheveux, qu’une affaire d’hommes ? Il est vrai que la recherche médicale et l’offre de produits pharmaceutiques ou parapharmaceutiques, que ce soit les compléments alimentaires, les lotions ou même les greffes de cheveux, concernaient essentiellement les hommes. Le problème pour les femmes paraissait plus anecdotique car moins radical, moins grave, la perte des cheveux étant rarement totale voire définitive. Mais ces dernières années, la chute des cheveux chez les femmes est enfin prise en compte.  Et pour cela, on différencie la chute ponctuelle des cheveux de celle qui dure plus de 6 mois.

Pour la chute des cheveux, on parle généralement d’alopécie féminine, qui n’excède pas quatre mois et se régule normalement au fil du temps, elle est dite ponctuelle. Les causes sont souvent dues à un changement dans la vie, qui peut entraîner un stress voire un choc psychologique, comme un acte médical important, une modification du mode contraceptif, un accouchement, …. D’autres causes également peuvent être à l’origine de cette chute temporaire : des régimes alimentaires non équilibrées, par exemple, mais aussi des soins capillaires trop nombreux ou non adaptés.

La chute des cheveux dure depuis plus de six mois :

Attention, si la chute de cheveux persiste après six mois, il est impératif de consulter votre dermatologue pour identifier la raison de ce phénomène. Les causes peuvent venir principalement d’un dérèglement de la thyroïde ou encore d’une carence en fer. Le dépistage se fera via une prise de sang prescrite par votre dermatologue. Les symptômes sont : une chute des cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu.L’autre cause principale, comme chez les hommes, est la chute des cheveux survenant avec l’âge, on parle alors d’alopécie androgénique. Si elle touche peu de femmes, une sur dix, avant la ménopause, elle concerne entre la moitié et les trois quarts des femmes après la ménopause.

La chute des cheveux peut être liée à l’hérédité :

La chute des cheveux liée à l’hérédité est appelée l’alopécie androgénique et se manifeste par l’éclaircissement de la raie des cheveux, les cheveux qui deviennent de plus en plus fins et des golfes peuvent apparaître. Si sa progression se fait lentement, ne pas la traiter entraînera inexorablement la poursuite de l’alopécie. Nous ne sommes pas égaux face à ce phénomène car il va dépendre des antécédents familiaux, tant du côté de la mère que du père. Le caractère héréditaire de la chute des cheveux est dû en fait à une hypersensibilité, qui se transmet entre parents et enfants, aux androgènes et aux hormones sécrétées par notre corps. Il est à noter que le stress augmente également cette hypersensibilité.

La chute des cheveux peut être liée à de mauvaises habitudes :

Il ne vous viendrait pas à l’idée de vous arracher directement les cheveux ? Et bien pourtant, certaines de nos habitudes capillaires reviennent à faire cela ! La mode des chignons et des queues de cheval affaiblit fortement nos cheveux car les tirer de leur base, entraîne la chute de cheveux. C’est en quelque sorte comme si vous aidiez directement l’alopécie, appelée alors alopécie de traction. Face à cela, là encore, nous ne sommes pas égaux face à ce phénomène, qui chez certaines femmes n’aura pas de conséquences, quand pour d’autres, cela entraînera une chute prématurée.

Des solutions médicamenteuses :

Suivant les causes de la chute des cheveux vues précédemment, une solution médicale sera adaptée. Pour l’hypersensibilité aux androgènes, votre médecin pourra vous prescrire un traitement anti-androgène. Pour les causes hormonales, votre gynécologue pourra changer votre mode de contraception, ou prescrire un traitement hormonal durant la période de ménopause. Il est possible par exemple d’endiguer l’alopécie due aux hormones avec l’application sur le cuir chevelu de Minoxidil ou Alostil. Demandez conseil à votre médecin.

Les greffes de cheveux : le dernier recours

Quand la chute des cheveux devient trop importante, et entraîne des problèmes esthétiques avec des zones du cuir chevelu devenus nues, le dernier recours est la greffe capillaire. La greffe est viable car elle concerne le cheveu et son follicule. Il restera alors de la même couleur et de la même forme et continuera sa « vie de cheveu » sur votre crâne. Elle concerne tout le monde quel que soit votre type de cheveux.

Comment se passe une greffe de cheveux ?

Généralement, on utilise la technique dite « de la bandelette » qui consiste à prélever une fine bande de 20cm sur 1 cm, comprenant trois à quatre mille cheveux, prélevée sur une partie de votre cuir chevelu qui ne perd pas de cheveux. Ce prélèvement ne laissera qu’une petite cicatrice non visible sous les cheveux, mais surtout, issu d’une zone qui ne perd pas de cheveux, ils ne tomberont plus une fois réimplantés ! Ensuite, les médecins vont séparer l’ensemble de cette bande en petits greffons comprenant un à cinq cheveux qui seront positionnés sur les zones dégarnies. L’opération se fait en ambulatoire et prend en général 2h30, sous anesthésie locale. Neuf à douze mois après, vous pourrez profiter à nouveau et totalement de vos cheveux, les coiffer, les colorer, … Bien évidemment, tout traitement utilisé devra être arrêté un à deux mois avant l’opération.

La poudre ou Huile d’alma (Phyllanthus emblica) : facilite la repousse des cheveux

Offrez une cure de jouvence à vos cheveux avec l’Alma, qui va régénérer vos cheveux ! Bien connu également pour les soins du visage grâce à son pouvoir de purification cutanée, ce fruit sera un allié véritable contre la chute des cheveux. Il ira même jusqu’à stimuler la pousse de ces derniers et pourra même prévenir les cheveux blancs !

Le Prunus amygdalus Dulcis ou l’amande douce : Une brillance sans pareil

Comment nourrir à la fois vos cheveux par la fibre, augmenter leur brillance et les lisser ? Avec l’huile d’amande douce pour cheveux ! En effet, cette huile va renforcer vos cheveux au fil de son utilisation, en renforçant leur santé tout en laissant les cuticules et en limitant les frisotis. Vos cheveux seront plus beaux, plus brillants, et supporteront mieux certaines coiffures comme les chignons ou les queues de cheval. Ceci est encore plus vrai si vous avez des cheveux crépus ou secs, car ils ont moins de brillance naturelle.

Le Jasmin ou Jasminum grandiflorum, renforce vos cheveux jusqu’aux pointes :

Le jasmin a différents atouts pour vos cheveux. Outre qu’il est efficace contre la chute des cheveux, c’est un antifongique/antibactérien qui sera bien utile pour les soucis de pellicules. Par ailleurs, il vous aidera à gagner en volume avec une chevelure plus épaisse, en enrobant le cheveu de la racine jusqu’au pointe, une véritable protection contre l’extérieur !

L’Acacia concinna ou Shikakai : adieu les cheveux emmêlés et fatigués

Là aussi, un allié contre la chute des cheveux, mais pas que ! Souvent utilisé en poudre en remplacement du shampoing, il possède un pouvoir démêlant très apprécié, tout en augmentant la brillance et l’aspect soyeux de vos cheveux !

L’huile de coco ou Cocos nucifera : l’ennemi des cheveux secs et abimés

Les agressions extérieures, la pollution notamment, ou parfois ce que l’on fait subir nous-mêmes à nos cheveux, coloration, fer à lisser, à friser, … rendent nos cheveux secs et abimés. Pour les nourrir et les revitaliser, l’huile de coco est idéale, avec un fort pouvoir d’hydration, il va pénétrer dans toute la fibre capillaire. Douceur, brillance, vitalité et souplesse seront retrouvés.

La Nigelle noire ou cumin noir : retarde la chute de vos cheveux

On connait le cumin dans la cuisine, mais connaissez-vous le cumin noir (nigella sativa) ? Cette plante annuelle asiatique donne de l’huile de nigelle qui a de nombreuses propriétés salutaires pour vos cheveux, notamment prévenir ou retarder la chute des cheveux mais également améliorer globalement la santé de ces derniers.

Tonique capillaire Phytomisan : le composé unique qui ravira vos cheveux

Tous ces produits, naturels, montrent qu’il est possible de prévenir, de ralentir la chute des cheveux, de favoriser la repousse, tout en renforçant vos cheveux. Ces ingrédients sont complémentaires les uns des autres, mais leur mise en œuvre peut être compliquée.

Tonique capillaire Phytomisan : le composé unique qui ravira vos cheveux

Le Tonique Capillaire Phytomisan est la solution pour vos cheveux ! Sa composition (Nigelle sativa ou Nigelle noire + Huile de coco ou Cocos nucifera + Prunus amygdalus Dulcis ou Amande douce + Acacia concinna ou Shikakai + Poudre d’alma ou Huile de phyllanthus + Jasmin ou Jasminum grandiflorum) vous aidera à renforcer vos cheveux tout en prévenant l’alopécie !

Des cheveux forts, beaux et sains c’est maintenant possible et sans effort !

Partager

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email